Festival #3


Edito

Les expositions (croisant arts plastiques, architecture, graphisme et musique) et la programmation musicale (mêlant concerts, diffusions, installations sonores et soirées) tiennent, comme chaque année, une place importante. Elles proposent, en regard d’un programme foncièrement tourné vers la création la plus actuelle, la présentation de certaines œuvres et compositions musicales historiques. Par ailleurs, acces-s propose cette année de mettre un accent  tout particulier sur la question du cinéma. A travers une série de projections et de rencontres, acces-s tente d’embrasser la diversité de ses aspects actuels, parmi ceux les plus liés à l’industrie, comme ses développements parallèles.

Une série de rencontres et de workshops a lieu au quotidien avec les artistes, compositeurs, cinéastes, chorégraphes dans le but de proposer une analyse des propositions présentées et la possibilité d’une pratique. De plus, cette année acces-s offre, sous la forme de conférences et de publications, à des critiques et des penseurs issus de différents horizons (philosophie, économie, sociologie…) de camper le contexte dans lequel s’inscrit la programmation.

Ce dispositif, réparti dans la ville de Pau, est complété par des projets en ligne, considérant Internet comme un possible espace d’exposition. En outre, une publication pensée comme un véritable guide, est également éditée à l’occasion du festival. Elle propose de mettre en perspective la programmation par un ensemble de documents, de textes, d’entretiens et d’interventions d’artistes.