Festival #2

Le monde industrialisé, aujourd’hui plus que jamais poussé à s’interroger sur les fondements même de son rapport à la technique, livre une situation artistique des plus contrastées. L’innovation technologique est aussi perçue comme générateur de possibles scientifiques et d’imaginaires sociaux. Elle ne cesse de générer réactions, révoltes, mais aussi expérimentations, croyances et utopies. C’est ce grand écart qu’il est nécessaire d’imaginer.

La notion d’accès apparait comme le socle d’une réflexion sur la situation artistique actuelle. Le réseau dans un processus d’extension, de déplacement et de transformation continu, est le cadre mouvant dans lequel s’inscrit ce projet. accès(s) tente de proposer une lisibilité à des pratiques qui apparaissent dans leur diversité, refléter au mieux une situation actuelle, et dont il parait difficile de proposer une lecture globalisante. Comment proposer une vision plus juste qu’au travers de l’exposition de la multitude de postures, de techniques, de stratégies ? Comment offrir des pistes plus ouvertes qu’en mettant l’accent sur les différences, les individualités, les contraditions ?

La plurisdisciplinarité, le décloisonnement, l’éclectisme et la multiplication des « supports de présentation » sont parmi les options choisies. Pourtant, en aucune manière, il ne paraît justifiable de tendre à dire qu’il n’existe que des particularités. Des modules de réflexion et de présentation sont construits sur des questionnements, et délimités par de grandes catégories nommées pour donner une lisibilité aux projets invités (corps, images, installations, network, paroles, sons).

accès(s) est un collectif de programmation créé à Pau en 2000 et travaillant à distance. Il propose la mise en place d’un ensemble de projets (événements, workshops, publications& ; ) mettant en jeu toutes disciplines de la création et de la pensée contemporaines. Croisant un regard sur l’art d’aujourd’hui et une mise en perspective historique, le collectif propose d’adjoindre à l’expérience des œuvres un pendant théorique où se croisent esthétique et pensée du monde contemporain. accès(s) ne dispose pas d’un lieu propre, mais se constitue comme une structure ouverte de production et diffusion, s’associant à un certain nombre de partenaires et de lieux, afin d’offrir de multiples espaces et supports de présentation (édition d’un magazine, de livres, de Cds).

 

Article d’Annick Rivoire, pour Libération