L'objet VR

Vernissage le mardi 11 octobre à 13h

11 Oct. 7 Nov. 2022
Entrée libre

Une exposition de réalité virtuelle avec les oeuvres de Faye Formisano, John Sanborn et Vincent Ciciliatto et Christophe Havel.

Médiathèque A. Labarrère

Place Margueritte Laborde
64000 Pau
05 47 05 10 00

They dream in my bones - Insemnopedy II
Faye FormisanoFR

Réalité Virtuelle - 2020

They Dream in My Bones est une installation fiction
racontant l’histoire de Roderick Norman,
chercheur en onirogénétique : la science qu’il
a fondée et qui permet d’extraire les rêves d’un
squelette inconnu. Plongé dans l’espace mental
de R. Norman, reconstitué sous la forme d’une
installation textile composée de dessins et de
peintures, le spectateur est invité à visionner
un film immersif en 360° stéréoscopique.
Conçu comme une fable scientifique minimale
en noir et blanc, ce film VR qui mêle images de
synthèse et images filmiques traditionnelles nous
transporte à travers des voiles virtuels poursuivant
la métamorphose d’un squelette à la frontière de
l’humain de ses gènes comme de ses genres.

II Canto dei suicidi
Vincent CiciliatoFR

film VR - 2020

II Canto dei suicidi est un projet immersif de
VR de 360° inspiré du Canto XIII de la Divine
Comédie de Dante Alighieri. L’oeuvre s’appuie sur
différents schémas du récit : le cycle perpétuel
du châtiment, la réincarnation dans les plantes,
l’amputation par dévoration, la domination des
harpies; la séparation des âmes de leurs corps
lors de leur retour sur terre au jour du jugement.
Des plateformes qui lévitent mettent en scène
des étapes allégoriques allant de l’état mental
qui précède le suicide, en passant par l’acte et la
torture que subissent les âmes en étant dévorées
par les harpies, jusqu’à la réincarnation dans des
entités sans corps les jours du Jugement dernier.
L’environnement musical qui entoure chaque
plateforme enveloppe le visiteur dans un espace
sonore lié à l’état mental de chaque lieu.

The Friend
John SanbornUSA

Réalité Virtuelle - 2019 / 2020

En 2020, dans The Friend, John Sanborn nous
questionnait sur cette nécessité de l’être humain
de croire en quelque chose : « des idées,
des structures et des gens en qui placer notre foi,
espérant trouver des réponses à des questions
dont nous savons pertinemment qu’elles n’en ont
pas ». C’est une critique des nouvelles religions
et à ces nouveaux messies autoproclamés apparus
aux Etats Unis et en Amérique du Sud ces
dernières décennies, notamment le mouvement
éclectique de la Nouvelle Pensée ( courant de
pensée spirituel développé à partir du XIXème
siècle aux Etats-Unis ).
En 2022 la version VR de cette installation monumentale
nous immerge dans cette église reconstituée
où Sanborn et ses 8 amis célèbrent leur
liberté et leur création d’une nouvelle utopie.