Nouvelles technologies et cinéma expérimental

Courts-métrages

24 Nov. 2000
21:00 ↦ 23:00
Entrée libre

Cinéma Le Méliès

6 rue Bargoin 64000 PAU

Catalog

USA 1961 16mm couleur 7’

John Whitney est un des cinéastes pionniers de l’animation abstraite et de l’utilisation de l’outil informatique à des fins artistiques. Dans les années 50, il réalise des exercices sur des points ou des lettres qui se déforment avec un accompagnement de sons synthétiques pour la télévision ou pour des génériques de films, Vertigo d’Hitchcock par exemple (1958), en collaboration avec Saul Bass.

Allures
Jordan Belson

USA 1961 16mm couleur 7’

Entre 1957 et 1959, Jordan Belson collabora avec le compositeur Henry Jacobs pour créer les historiques Vortex Concerts où s’alliaient la musique électronique la plus moderne et la projection, sur le dôme du planetarium Morrison de San Francisco, d’abstractions visuelles en mouvement.

Lapis

USA 1963-66 16mm couleur 10’

Un fascinant mandala constitué de milliers de pixels en mouvement, entièrement composé sur ordinateur analogique. « Lapis, la pierre en latin, évoque l’alchimie et la pierre philosophale, mais nulle connaissance des doctrines hermétiques n’est présupposée par le film : il se déroule sur la paroi même du cerveau. » (William Moritz).

Symmetricks

USA 1971 16mm n&b Computer fingerpainting

Crée par ordinateur, un film d’animation aux motifs stroboscopiques à haute vitesse avec de l’énergie moléculaire.

Black and light
Pierre Rovere

France 1974 16mm n&b 8’

Pierre Rovere, Black and light
France 1974 16mm n&b 8’

Ce film-concret a été entièrement réalisé sur ordinateur sans l’utilisation d’aucun appareillage cinématographique. Il n’est pas la graphie d’un mouvement, mais une succession de faits composés que le dispositif de projection traduit pour l’œil en impression de mouvements. Ce film ne se réfère pas à la réalité extérieure mais se veut lui-même sa propre réalité.

3/78
Larry CubaUSA

USA 16mm n&b 6’

Larry Cuba, 3/78
USA 16mm n&b 6’

Seize objets, chacun constitué de cent point lumineux, effectuent une série de transformations rythmiques chorégraphiées de manière très précise. Accompagné par ma musique du Shakuachi, ce film est un exercice sur la perception visuelle du mouvement autant que sur les structures mathématiques.

Nachtlicht

Hollande 1993 16mm couleur 13’

Bart Vegter, Nachtlicht
Hollande 1993 16mm couleur 13’

Les images de cette « lumière nocturne » sont constituées de 8 à 14 éléments qui changent constamment de position, de direction et de couleur. Un mikado tournoyant dont les arêtes vives semblent briser la glace de l ‘écran.

Flammes
Patrick Bokanowski

France 1998 16mm couleur 3’30’’

Patrick Bokanowski, Flammes
France 1998 16mm couleur 3’30’’

Des fragments du chef-d’œuvre de Bokanovski, L’Ange, long métrage de 1982, sont revisités et transformés par des effets spéciaux numériques. Des créatures en constante métamorphose semblent traverser un paysage au-delà du miroir. Musique électroacoustique de Michèle Bokanovki.

Come closer
Hy Hirsch

Hy Hirsch, Come closer
USA 1953 16mm couleur 7’

Ce film fut réalisé à l’époque de la vogue du cinéma stéréoscopique à Hollywood. Hirsch utilisa des motifs obtenus au moyen d’oscilloscopes dans des combinaisons optiques complexes. En harmonie avec la musique du carnaval antillais, il conçoit des rubans abstraits, semblables à des confettis et des serpentins, se délectant d’effets de couleurs alternatifs et de relations insolites entre les objets.