Homeland : Irak année zéro
Edouard BeauFR, Abbas FahdelIQ

Abbas Fahdel

16 Oct. 2016
15:00 ↦ 22:00

1er volet : 15h-18h / 2nd volet : 19h-22h

Possibilité de restauration sur place avec le Dandy Gourmand

Tarifs habituels du Méliès

Cinéma Le Méliès

6 rue Bargoin 64000 PAU

Cette fresque puissante nous plonge pendant deux ans dans le quotidien d’une famille irakienne peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l’invasion américaine de 2003. Un documentaire est découpé en deux parties – l’avant et l’après.

La première partie décrit les instants de vie d’une famille qui se prépare à la guerre avec l’espoir de voir une démocratie s’installer après la chute de la dictature. 

La seconde partie, après la chute du régime, est davantage tournée en extérieur. Les langues se délient et on découvre un peuple anéanti, un pays mis à feu et à sang où dans les rues, les incidents éclatent, les bandes rivales s’affrontent. 

« Quand s’est précisée la menace d’une guerre, j’ai compris que l’Irak de ma jeunesse, celui que j’avais quitté pour venir étudier le cinéma à Paris, que cet Irak-là était en passe de disparaître. J’ai décidé d’y retourner avec une caméra, de filmer toutes les petites choses du quotidien pour les sauver de l’anéantissement. Pour rejoindre les miens aussi, et peut-être mourir avec eux. Comme le dit l’un des protagonistes du film : à quoi bon rester en vie, si tout le reste de notre famille mourrait ? Peut-être me sentais-je aussi coupable d’être parti. Et puis, j’étais également animé par une sorte de superstition : tant que je les filmais, rien ne pouvait leur arriver. Cela s’est d’ailleurs confirmé. Un mois après que j’ai eu arrêté de tourner, mon neveu Haidar, très présent dans le film, a été assassiné. Quelques mois plus tard, deux de ses cousins ont été tués à leur tour… » Abbas Fahdel

Le film a été primé à Yamagata, Nyon, Montréal, DMZ Doc Korea ainsi qu’à Locarno en 2015.

Il sera présenté par Edouard Beau, qui pratique la photographie documentaire en zone de guerre, notamment au Moyen-Orient.

Reportage Tracks - Arte