Les corps mécaniques
Gweltaz ChauviréFR, Florent ColauttiFR, Violette GravelineFR

Résidence de création - Route du son

24 Fév. 6 Mars 2020
09:00 ↦ 19:00

Entre tradition et nouvelles formes créatives, Les corps mécaniques, est un spectacle musical et sculptural tendant à la fois vers l’ensemble mécanique et l’orchestre d’objet. Accueilli pour une série de résidences à Pau, Paris et Poitiers, ce projet verra le jour à l’automne 2020, dans le cadre du festival accès)s( .

Production déléguée : Les Fées d’Hiver / Co-production : accès)s( , Le Lieu Multiple, Studio Corps électriques, Ampli, La Centrifugeuse / Avec le soutien de la Région et la DRAC Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Culture connectée).

Résidences : du 24 février au 6 mars à La Route du Son, Pau / du 11 au 15 mai à La Centrifugeuse, Pau / du 6 au 12 juillet à Le Lieu Multiple, Poitiers / Résidences régulières sur 2019-2020 aux Labo des Fées d’Hiver-Folie numérique, Paris.

La Route du Son

Les abattoirs
Allées Montesquieu
64140 BILLERE

05 59 32 93 49

Les corps mécaniques
Gweltaz ChauviréFR, Florent ColauttiFR, Violette GravelineFR

Compositeur et artiste sonore, Florent Colautti développe une pratique croisant musique et art numérique où le «physique» s’hybride par des protocoles numériques et électroniques.

Il travaille des procédés de lutherie contemporaine et construit un peu à l’image des «Intonarumori» de Luigi Russolo, diverses entités instrumentales qu’il greffe et augmente d’une prothèse électronique. Ces dispositifs mettent en jeu un appareil électro-mécanique tel que des moteurs rotatifs, des percuteurs, des vibreurs, des archets magnétiques. « Robotisés » , ces instruments proposent une anatomie hybride entre organique et mécanique. Pilotés via un appareillage informatique, ces corps électro-mécaniques déploient une narration musicale et poétique expressive et sensitive, qui se nuance de matières sonores éclectiques, originales et saisissantes.

A la manière d’un paysage, dans un décor épuré aux seules silhouettes des instruments, la scénographie définira une dynamique spatiale qui portera le regard des spectateurs, au gré de la pluralité esthétique des objets sonores et des relations musicales qu’ils entretiennent.

La lumière viendra donner de la profondeur à l’espace et souligner les organes sonores, tantôt animée par la composition musicale, tantôt détachée des énergies auditives. L’envie est de construire un espace qui concourt à embellir l’écoute, les textures et mouvements musicaux, et génère des rapport de suspension ou de gravité à l’espace.

Co-production : Les Fées d’hiver, accès)s(, Le Lieu Multiple, Studio Corps électriques,
Ampli, La Centrifugeuse / Avec le soutien de la Région et la DRAC Nouvelle Aquitaine.
Florent Colautti : Conception, lutherie, programmation informatique et composition sonore
/ Violette Graveline : scénographie / Gweltaz Chauviré : création lumière

En écoute :
« Mécano » de Florent Colautti, création pour France Culture réalisée en collaboration avec le GRM.