Concerts

Pierre Bastien, Krikor, In Aeternam Vale

14 Oct. 2017
21:00 ↦ 02:00

Tarifs : 12 à 15 € - Prévente tickenet et Billetel

En partenariat avec Ampli

La Route du Son

Les abattoirs
Allées Montesquieu
64140 BILLERE

05 59 32 93 49

Quiet Motors
Pierre BastienFR

2016

Discrétion : c’est le premier mot qui vient pour Pierre Bastien, pourtant actif sur la scène musicale française et internationale depuis plus de 40 ans. Depuis l’improvisation libre et la scène jazz inventive jusqu’aux cercles électroniques, Pierre Bastien est un musicien et un artiste dont la grille créative unique le laisse libre, à la lisière des scènes.
Le dispositif musical de Pierre Bastien, articulé autour d’instruments traditionnels, de moteurs, d’objets et de papier, est à la croisée de la musique savante et populaire. Savante car le territoire de Pierre Bastien est d’abord un territoire littéraire, nourri de surréalisme et de toute une littérature qui, d’André Breton à Raymond Roussel, des poèmes dessinés de Francis Picabia aux pays imaginaires d’Henri Michaux, opère à sa façon un renversement du réel. Mais populaire, également, car les airs instrumentaux qui s’y déroulent, les espaces poétiques ainsi ouverts, touchent à la part d’enfance, à l’émerveillement, des musiques traditionnelles africaines au jazz primitif de Joe King Oliver, en passant par les gestes musicaux d’artistes comme Moondog, singuliers et outsiders.

Krikor (France)

Krikor viendra fêter la sortie de son nouvel album, Pacific Alley à Pau. Devenu plus hybride que jamais, le style musical de Krikor est une synthèse de ses obsessions musicales : le groove et les vieilles machines à tambours de Chicago House, les sons abstraits de la techno minimale, l’envie et l’énergie du Rock (abilly), la dureté de la musique industrielle, le sombre romantisme des anti-héros folkloriques des années 60 et la pensée avancée des rats de laboratoire du GRM (Pierre Schaeffer,
Pierre Henry ...). Issu de la French Touch, Krikor développe à partir de 2002, France Copland, un projet techno de ghetto étrange influencé par Detroit aux côtés de Morando. En parallèle, il s’intéresse aux recherches musicales de l’IRCAM, fréquente les cours du compositeur de musique contemporaine d’Octavio Lopez au conservatoire et explore les techniques électro-acoustiques qu’il incorporera plus tard dans ses productions. En 2006, il crée son propre label, Omerta Registrazione (Pilooski, France Copland, etc.) Il collabore également avec différents labels tels que Tigersushi, Kill The DJ Records, Dark & Lovely. En 2008/2009, il propose Plein Soleil, un duo avec Chloé, sortit sur le célèbre label club allemand Resopal Red. Krikor est aussi connu sous le nom de Crackboy, actif dans le paysage house français comme un objet non identifié.

In Aeternam Vale
Laurent ProtFR

Si le nom d’In Aeternam Vale n’est pas inconnu, c’est tout simplement parce que le projet de Laurent Prot, dont la renommé résonne dans l’underground depuis le milieu des eighties, effectue un retour lumineux au sein de l’écurie Minimal wave, plébiscite tour à tour par Silent Servant, Regis, etc. Source discographique inépuisable jonglant entre minimalisme électronique, post-punk et techno industrielle, la logique est d’aller à l’encontre des codes musicaux établis, rien n’est construit si ce n’est dans l’instant.

La production sonore est donc très éclectique et se ballade entre des morceaux bruitistes ultra violents et des séquences minimales obsédantes martelées par des rythmiques plombantes où les paroles si il y en a sont égrenées comme des mantras quand elles se synchronisent avec la musique.

En avance sur son temps, aujourd’hui sa musique éveille l’intérêt des plus hauts lieux de la scène électronique : Minimal Wave, La Concrete, Les Nuits Sonores, La Weather, Berlin Atonal, le Japon, les USA, l’Australie.