Beauty
Manuela Agnesini

Performance

4 Déc. 2004
15:00 ↦ 17:00
Entrée libre

Musée des Beaux-Arts de Pau

Rue Mathieu Lalanne, 64000 Pau

Installation chorégraphique

La femme est-elle prisonnière des canons de la beauté ?

C’est la question que semble nous poser Manuela Agnesini, radicalement, et sous forme d’une performance quasi-hypnotique, qui questionne directement le véritable rituel du « devoir de beauté ».

Beauty, est un dispositif non-évolutif pointé de micros événements - des yeux qui s’ouvrent... un muscle qui bouge... - lieu durée dans lequel le spectateur, une fois entré, circule à son gré accompagné par une bande son où s’affrontent et se côtoient sans résolution deux mondes parallèles..., installation chorégraphique pour corps et machines centrée sur l’être corps en tant que fondement ontologique de l’existence au féminin (et la déclinaison de ce être corps là en tant que devoir de beauté), promenade à la frontière entre corps artificiel et corps naturel, entre volonté interventionniste, artificialisation du corps et pressentiment de la vanitas, cérémonie de conjuration et ex-voto.

Une femme nue allongée sur une chaise longue est couverte de machines électriques pour musculation passive. Elle est blonde. Chevelure aux allures mythologiques. Abandon mythologique. Eve... Vénus... Une vidéo projette le visage de la même femme, souriante blondeur, mais beaucoup plus tard. À la console technique un homme met en fonction alternativement une ou plusieurs machines, il en varie le rythme en composant une « chorégraphie » dont il est le maître. Une voix enregistrée propose un voyage intérieur à travers la visualisation chromatique des Chakras tandis que la bande son est entrecoupée d’obscures substances miraculeuses pour l’épiderme.