You’re Dead
Yan Duyvendak

Performance

4 Déc. 2004
15:00 ↦ 17:00
Entrée libre

Musée des Beaux-Arts de Pau

Rue Mathieu Lalanne, 64000 Pau

Performance

Dans les jeux-vidéo, la « mise en jeu » de la violence, principalement guerrière, opère d’étranges renversements. Si les images de la guerre du Golfe ressemblaient aux premiers jeux vidéos - des éclairs sur fonds noirs -, les images de l’invasion américaine en Irak paraissent copiées sur celles des jeux vidéos actuels. Le cameraman se tient derrière le soldat, bouge avec lui, respire avec lui. Perdu dans l’immédiateté, le regard concorde avec l’arme pointée.

Cette absence de barrières entre monde réel et virtuel entraîne une déréalisation de la réalité et une « surréalisation » de l’univers fictif. Autrement dit, le jeu parait au joueur plus réel que la réalité tandis que la réalité disparaît progressivement. La guerre, filmée comme un jeu, apparaît comme une fiction, indolore, inodore, acceptable.

La performance de Yan Duyvendak nous entraîne sur ce chemin sinueux ou la réalité et la virtualité se confondent. Le principe de la performance est simple : les images virtuelles d’un jeu très connu sont projetées sur grand écran, et Yan Duyvendak les confronte avec son corps, ainsi qu’avec des textes provenant du monde réel. Récitant le mode d’emploi du jeu, celui-ci évoque étrangement des situations politiques réelles. Devant la projection d’un « round » du jeu, il court à la place de l’avatar, montrant la physicalité que le joueur ne connaîtra jamais. Devant le vide émotionnel de l’image, il récite le journal débordant d’émotion d’un soldat dans la guerre actuelle en Irak.

La performance glisse ainsi constamment d’un niveau de réalité à un autre, et passe du ludique au tragique puis retour. Et elle nous laisse avec un goût âpre et désagréable.

http://www.duyvendak.com/

Performance : Yan Duyvendak. Mise en scène : Imanol Atorrasagasti. En collaboration avec : Nicole Borgeat.

Musée des Beaux-arts, Pau.

Genève ; fonds régional d’Art Contemporain Alsace Selestat ; Fonds Cantonal d’Art Contemporain Genève (FCAC) ; namics Sankt-Gallen.

You’re Dead