Concert des élèves et des enseignants du Conservatoire

7 Avr. 2015
21:00 ↦ 23:00
Entrée libre

Dans le cadre d’un partenariat avec accès)s( , Jean-Jacques Godron et Fabien Vergez, enseignants du Conservatoire à rayonnement départemental Pau-Pyrénées, accompagnés de leurs élèves, proposent une soirée de concert dédiée à la musique minimaliste.

Chapelle des réparatrices - Conservatoire de musique et danse

2 rue des Réparatrices
64000 Pau

05 59 98 40 47

Clarinettes basses et Percussions
Morton FeldmanUSA

(1981) 17’

Avec 

Ishaan Thakur : Clarinette

Anaëlle M’Barek : Clarinette Basse

Antony Burgos / Clément Joseph Alexandre : Percussions

Telescope
Tristan PerichUSA

pour 2 saxophones baryton, 2 clarinettes basses et électronique (2007) 7’

Avec

Alexandre M’Barek / Laurie Curuchet : Saxophones barytons

Jean-Jacques Godron / Anaëlle M’Barek : Clarinettes Basses

Antwerpener Blau
Antoine BeugerNL

pour flûte, saxophone et piano (2002) 20’

Communémént dénommée "ultra-minimaliste", sa musique s’apparente au presque rien sonore, au geste musical épuré à l’extrême, à la poésie sonore du murmure.

Avec

Laurie Curutchet : Saxophone

Chloé Wolfrom : Flête traversière

Louis Sanchez : Piano

Trois clarinettes, violon et piano
Morton FeldmanUSA

(1971) 9’

"(... ) Je voulais que mes accords soint très différents des suivants, en quelque sorte capables d’effacer dans la mémoire de l’auditeur ce qu’il s’était passé avant. C’est ainsi que je voudrais maintenir le temps en suspens... en effaçant précisemment les rapports entre les accords et leur provenance. A chaque instant, on est pleinement disponible et on n’établit pas de lien avec ce qui précède (...) les silences ne sont pas des "trous" dans le tissage d’une oeuvre d’art musicale ; ils sont des phénomènes positifs d’un genre spécial, appartenant à la totalité du temps immanent à l’oeuvre."

Avec

Antoine Salesses / Hubert Coste / Pierre Favary : Clarinettes

Vincent Coulon : Violoncelle

Louis Sanchez : Piano

Perhaps
Tristan PerichUSA

pour clarinette basse et piano (2002)

De la fenêtre de mon appartement, les lumières éloignées de la ville scintillent comme des étoiles. Cet horizon lumineux forme une peau métallique posée sur la pierre terrestre. Plus la lumière est brillante, moins le sol est présent jusqu’à ressembler à une constellation au treillis irrigulier, interférence capricieuse de poussière quantique.

Avec

Aurélie Samani : Piano

Jean-Jacques Godron : Clarinette Basse