13 OCT. 10:00 12 JAN. 19:00

Machine sensible

Projet pédagogique : en interdisciplinarité avec l’atelier Production Industrielle (SEGPA), fabriquer une « machine sensible », les élèves de 6èmes sont chargés de la conception de la machine, les élèves de 3èmes les accompagnent dans la production.

construction de machines
Sacha Notey (France)

A la suite des visites d’expositions du festival accès)s( #17 et de la rencontre avec un des artistes exposant, les élèves du collège Clermont sont invités à concevoir et à fabriquer leur propre « machine sensible ».
Les élèves de 3ème jouent le rôle de commanditaires et les élèves de 6ème proposent par groupe des projets de machines sensibles. Les élèves de 3èmes se réunissent en jury pour choisir un projet qui sera fabriqué entre la salle d’arts plastiques et l’atelier de production industrielle.
Sacha Notey, étudiant ESAP, intervient sur la conception et la mise en œuvre du projet.
La restitution du projet a lieu vendredi 12 janvier 2018 au foyer des élèves du collège Clermont.

machines utopiques

visite guidée

Présentation du projet Machines utopiques par Jeanne Hervé, étudiante à l’ESAP et stagiaire à accès)s(  :

appel à projet lancé en mars

labo de réflexion et de création à la Gaîté Lyrique en avril

labo de production au Bel Ordinaire en juin

exposition avec les œuvres Loading, Confiez leur vos désirs, L’assemblée des objets, Symbiotes et les projets Miega, Trespascan, A dialog between man and machines in the age of articifial Intelligence.

No Return
Malachi Farrell (Irlande)

installation - 2015

No Return met en scène et anime des objets issus de l’univers des gangs. Cagoules, couteaux, kalachnikovs et dollars y prennent vie dans une chorégraphie collective qui n’est pas sans rappeler la parade nuptiale des paons. Ce qui est visible et explicite dans les gangs régit également l’ensemble des sociétés occidentales. Une façon de rappeler que sexe, argent et pouvoir y sont les motivations fondamentales des comportements humains.

Qui qui fait quoi ?
Malachi Farrell (Irlande)

installation / création - 2017

Actuellement en création, Qui qui fait quoi ? évoque l’omniprésence de la surveillance dans les espaces publics. Les caméras de surveillance se personnifient en passant à l’acte. Elles révèlent ainsi les motivations des personnes qui regardent à travers elles, questionnant la place du collectif et de l’attention à l’autre dans une société devenue ultra individualiste.