04 08 DEC. 2017

Semaine du numérique # 3

Lycée St Cricq - Pau

L’idée de la semaine dédiée à l’art numérique avec le lycée St Cricq de Pau est de proposer une médiation adaptée afin de partager le goût de la création artistique liée aux nouvelles technologies. accès)s( propose à 2 classes de 2ndes et de BTS des rencontres avec des professionnels, une visite guidée de l’exposition Machines sensibles, ainsi que des ateliers de pratique artistique.

Robot Logis
Christophe Gonthier (France)

L’atelier consiste à fabriquer de faux robots qui ne servent à rien et que l’on pourra admirer en exposition. Par quels moyens ?

- Objets du quotidien : Quelles sont ces choses d’aujourd’hui ? Que seront-elles demain ? Seront-elles essentielles à notre idée du bonheur et du confort moderne ? Georges Pérec demandait déjà en 1965 si le bonheur se trouvait « dans les choses ».

- Utile et inutile : Robot vient du tchèque robota qui veut dire corvée. Mais le dictionnaire dit sur l’utilité « Qui rend service ». Est-ce que ces machines sont utiles selon vous ? Est-ce qu’elles rendent la vie plus facile ? Est-ce qu’elles nous rendent plus heureux ? Esclaves de ces assistants devenus indispensables au quotidien, nous ne voyons même plus notre dépendance à leur égard. Et une simple panne d’électricité nous rend alors incapables dans bien des choses.

- Marketing et nouvelles technologies : Le marketing peut-il tout vendre ? Sur quelle partie de notre intellect jouent les messages publicitaires ? Où se trouve la limite entre informer et créer un besoin ? L’ambiguïté d’un message relève-t-elle d’une incompréhension du lecteur ou d’une imposture de l’auteur ? L’omniprésence des nouvelles technologies et le trans-humanisme ? Notre consommation quotidienne nous contraint à désirer l’illusion éphémère et nous maintient dans une crise identitaire. Après le Bauhaus et sa « dictature du carré » nous sommes aujourd’hui dans la dictature du rectangle. Carte de crédit pucée dans l’avant bras, géolocalisé et web-connecté, l’humanité s’homogénéise et s’auto-dénigre.

- Recyclage : Que deviennent nos objets une fois qu’ils ont été ? Ont-ils une vie après leur mort ? Comment redonner un sens aux déchets pour qu’ils nous « servent mieux » ? En les ressuscitant en objets d’art ?

Stop-Motion
Thierry Moinet (France)

L’animation en volume est l’une des techniques d’animation, donnant l’illusion de voir des objets animés d’une vie propre et doués de mouvements, procédé parfois désigné par l’anglicisme stop-motion.

La technique est la même que celle du dessin animé : une scène constituée d’objets est filmée à l’aide d’une caméra dédiée à l’animation, c’est-à-dire pouvant enregistrer un seul photogramme à la fois sur une pellicule cinématographique ou sur un support numérique. Entre chaque prise de vue, les objets de la scène sont légèrement déplacés. Lors de la restitution, ces objets — pourtant immobiles lors des prises de vue — donnent l’illusion de se mouvoir.

machines sensibles

visite guidée

L’exposition Machines sensibles proposera une sélection de machines mécaniques, électriques, électroniques et numériques dont le comportement nous incite à leur prêter une âme.

Les machines « sensibles » sont celles qui provoquent chez nous un phénomène d’identification, voire même de projection, en étant le miroir de nous-même. Elles nous renvoient à notre fragilité, à nos joies, à nos peurs, à nos angoisses, à nos désirs, à tous les comportements absurdes que nous mettons en place pour tenter de contourner nos faiblesses. Elles nous confrontent à la beauté et à l’absurdité de la condition humaine. Mais cette sensibilité n’est-elle pas aussi source d’angoisse ? Jusqu’où pouvons-nous accepter qu’une machine nous ressemble ?

Une machine trop humaine pourrait revendiquer des droits en tant qu’ « espèce », dans un but d’émancipation, voire de domination de son créateur. Est-ce pour cette raison qu’au-delà d’un certain seuil de ressemblance, un robot humanoïde finit par nous glacer d’effroi et provoquer un phénomène de rejet ?

TELECHARGER LE DOSSIER PEDAGOGIQUE

Télécharger le livret jeux (disponible à l’accueil du Bel Ordinaire)

phAUTOmaton
Philippe Boisnard (France)

installation interactive

phAUTOmaton est une œuvre participative installée en plusieurs points d’un territoire. Le public est invité à se photographier puis à écrire un mot ou une phrase. Image et mots constituent en temps réel le portrait de chaque participant.

Ces portraits prennent place sur un site internet dédié, une galerie photographique où visages et langage sont reliés dans une communauté ouverte et en extension permanente. Elle forme ainsi un nouveau réseau social, qui dépasse les distinctions sociales, culturelles et les frontières, pour nous amener à regarder les autres, et nous interroger sur ce qui nous relie, à travers cette alterité du visage et du langage. Depuis 2014, le projet phAUTOmaton a été exposé au Japon, au Canada, en Russie et en France.

Retrouvez vos portraits sur phautomaton.com